GT sur les logements durables

Version imprimableEnvoyé par email

Le développement durable au sein des collectivités signifie qu'il faut gérer et exploiter les villes en tenant compte des répercussions que l'activité humaine peut avoir sur l'environnement naturel et la santé. Les conditions socio-économiques, les finances publiques et la qualité de la vie doivent s'améliorer grâce à la prise de décisions axées sur le développement durable. Ce groupe de travail, d'abord appelé le Groupe de travail sur la planification de collectivités durables, a été mis sur pied en 1999 dans le but de mieux faire connaître les questions d'aménagement urbain dans une optique de développement durable et de favoriser l'échange d'information et la recherche concertée, dans l'intérêt de la population canadienne, dont près de 80 % habite les zones urbaines.

La création de logements plus sains et durables exige une meilleure connaissance des solutions de rechange sur les plans social, économique et environnemental liées à nos milieux de vie. Il faut des recherches et des initiatives permanentes afin de créer des logements plus souples et éconergétiques, ainsi que des collectivités exigeant moins d'énergie et de ressources, et capables de satisfaire les besoins de logement courants et futurs. Les objectifs du groupe de travail sont les suivants :

  • inviter des conférenciers afin qu'ils fournissent des précisions sur les recherches qui ont été réalisées ou qui sont en cours, y compris sur des outils et des exemples de pratiques exemplaires de logements et de collectivités durables;
  • favoriser l'échange de renseignements entre les membres des groupes de travail sur l'avancement de leurs travaux respectifs;
  • signaler les lacunes et les problèmes en matière de recherche qui sont devenus apparents;
  • déterminer et documenter l'importance qu'a le logement pour l'obtention de retombées favorables sur le plan sanitaire et social.

Les coprésidents actuels du groupe de travail sont Gary Sharp, Association canadienne des constructeurs d'habitations (ACCH) et Thomas Green, Société canadienne d’hypothèques et de logement.

 

© 2016 - National Housing Research Committee (NHRC)